logo   logo   logo

8 mars 2010
La 5e Rencontre RÉgionale de Femme Active dans le Milieu associatif
Organisé par la CCPF, l'association Chama et l'Association Portugaise Culturelle de Strasbourg


La rencontre s’est déroulée ce dimanche, 7 mars à Strasbourg. Cet événement a été co-organisé par la CCPF (Coordination des Collectivités Portugaises en France) l’Association Chama et l’Association Portugaise Culturelle de Strasbourg.

La cérémonie d'ouverture a été animée par Madame Isabel Cardoso et Mr. Dermival Furtado, Présidents de l’Association Portugaise Culturelle de Strasbourg et de l’Association Chama.

Les travaux ont commencé par un discours du Consul Général du Portugal à Strasbourg, Monsieur Miguel Pires qui a soulevé le progrès législatif, administratif et culturel fait par les femmes dans le cadre d’une société contemporaine. Ensuite, Madame Isabel Cardoso et Monsieur Dermival Furtado ont continué l’ouverture des travaux par la lecture d’un poème du musicien brésilien Erasmus Carlos.

Les intervenantes ont pris la parole en abordant plusieurs sujets, sensibles ou pas, liés à la condition inhérente à la femme dans plusieurs pays dans le monde. Notamment, Mme Fernanda Gabriel qui a fait une comparaison très éclairée des femmes occidentales en prenant l’exemple portugais, avec les pays musulmans et asiatiques. Cette intervention fut suivie par celle de Mme Madalena Viegas dos Santos qui nous a dressé l’évolution des droits de la femme conquis au cours des années au Portugal.

Ensuite, l’intervenante Jupy Alves a pris la parole et a relaté son expérience en tant que fondatrice d’association, en exposant les contraintes du monde associatif par rapport la vie privée de celui qui décide de s’engager dans ce genre de projet. Mme Alves a été suivie par Maître Sylvia da Costa-Daul qui a exposé la législation concernant la création et administration des associations. Enfin, Mme Marta Rios a fait une intervention très émouvante sur la condition de la femme aujourd’hui dans la société brésilienne ; Mme Rios a également relaté son expérience comme chef d’entreprise et ancienne présidente d’association.

De ces débats, différentes idées sont ressorties : celle que malgré l’évolution faite pour que les femmes conquièrent leur place dans le monde, il y a encore beaucoup à faire, notamment sur le plan du travail où les femmes n’ont pas tout à fait les mêmes droits que les hommes. De surcroît, les participants ont pu discuter a propos de la jeune génération des femmes qui souffre d’un manque de conscientisation envers ses droits et obligations. Autre idée discutée ce dimanche après-midi est que les enfants de parents lusophones rencontrent souvent des difficultés pour pratiquer le portugais en France.

Par la suite trois ateliers ont été proposés: le premier « Conséquences de l’engagement associatif et militant sur la vie de famille et professionnelle ? » par Mme Isabel Cardoso; le deuxième « La condition des femmes voilées comparée a celle des femmes occidentales » par M. Sérgio de Deus ; et le dernier « La réalité des actuelles associations strasbourgeoises : problèmes et solutions » par M. Dermival Furtado.

La rencontre régionale de femmes actives dans le milieu associatif s’est terminée avec les conclusions de M. Sérgio de Deus qui a résumé les thèmes abordés pendant cette après-midi et a invité les participants à partager le pot de l’amitié où les conversations ont continué, cette fois-ci entre les intervenants et le public.

Comme lors des autres rencontres, notamment Paris, Saint-Etienne, Bordeaux et Clermont-Ferrand cet événement a été un espace de réflexion et de débat, où les connaissances et les témoignages, ainsi que les succès et les difficultés de chacune ont été confrontés. Avec cet événement, la CCPF, L’Association Chama et Association Portugaise Culturelle de Strasbourg ont tenu à valoriser le travail des femmes dans le monde associatif portugais en France, en les encourageant à s'engager dans les postes à responsabilité de leurs propres structures associatives.

La CCPF remercie les partenaires de ces rencontres, la Direcção Geral dos Assuntos Consulares das Comunidades Portuguesas, le Ministère de la Jeunesse, l’Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l'Égalité des Chances, la Arkestra et la Caixa Geral de Depósitos.